Réfugiés à Beyrouth. Liban - 2006


Le 12 juillet 2006, l’aéroport de Beyrouth est bombardé. Suite à l’enlèvement de deux soldats Israéliens au sud du Liban, Israël déclare la guerre au Hezbollah sur le territoire Libanais.
Des milliers de civils libanais fuient le sud, l’est du pays, et la banlieue sud de Beyrouth. Un appel à la solidarité envers les réfugiés est lancé par les différents chefs des partis. Dix jours après le commencement des affrontements 1/3 de la population libanaise est déplacée. A Beyrouth les réfugiés survivent dans des écoles officielles, des parcs, des familles…


> voir le sujet