Liban - Juillet / Août 2007


Depuis décembre le pays est paralysé par le bras de fer entre le gouvernement et l’opposition.

Au nord du Liban, dans le camp palestinien de Nar al-Barehd, les combats qui opposent l’armée libanaise aux miliciens du Fatah al-Islam font fuir la population ; 30000 palestiniens de Nar al-Baredh se sont réfugiés dans le camp de  Beddaoui.

Au sud du Liban, la reconstruction tarde, la population compte sur des aides financières du Qatar.

Au sud et à Dahiye (banlieue sud de Beyrouth) le Hezbollah est plus présent que jamais.

 Le 20 juillet 2007, OTV (Orange Télévision, lancée par Michel Aoun) démarre.

Dans l’opposition conduite par le Hezbollah et Michel Aoun, chef du CPL (Courant Patriotique Libre), les militants et sympathisants du CPL se rassemblent dans des meetings en vue de l’élection législative partielle du Metn, où Camille Khoury candidat pour le CPL se présente.

Le 5 août 2007, l’élection a lieu, Camille Khoury l’emporte contre l’ancien président Amine Gemayel.

Le 25 septembre 2007, le Parlement est censé se réunir pour élire le successeur du président Émile Lahoud.

 Liban, juillet-août 2007, un  an après la guerre de l’été 2006, deux mois avant les élections présidentielles : La crise économique, politique, et la peur de l’interruption du cesser-le-feu entre le Hezbollah et Israël maintient la population libanaise dans un avenir incertain.

> voir le sujet